Bruno Decaris

Les Anglais et la Normandie, c’est une longue histoire d’amour. On le sait depuis Guillaume le Conquérant. Preuve récente : le site britannique (WAN World Architecture News), arbitre des élégances dans ce secteur d’activité a récompensé l’agence française d’architectes Opus 5 de Bruno Decaris pour sa réhabilitation restauration de l’ancien couvent des Pénitents, à Louviers dans l’Eure.

Ce bâtiment du XVIIe siècle présente la particularité d’avoir un cloître installé sur un cours d’eau. Il a été transformé en prison à la Révolution et qui eût été voué à la destruction sans un projet viable, l’Epervier, affluent de l’Eure. Il a donc été reconverti avec succès en école de musique haut de gamme, aussi fonctionnelle qu’esthétique. Vieilles pierres, végétation et eaux vives brossaient un tableau pittoresque que Bruno Decaris a souhaité préserver en installant un équipement moderne dans ce cadre singulier mais exigu dont il fallait faire oublier le caractère carcéral. L’édifice historique est comme « cristallisé » en l’état, et bien que les surfaces neuves l’emportent l’ensemble conserve son caractère patrimonial grâce à la nature intériorisée du programme. Une bonne note pour la France.

Vieilles pierres, végétation et eaux vives brossaient un tableau pittoresque que Bruno Decaris a souhaité préserver en installant un équipement moderne dans ce cadre singulier mais exigu dont il fallait faire oublier le caractère carcéral. L’édifice historique est comme « cristallisé » en l’état, et bien que les surfaces neuves l’emportent l’ensemble conserve son caractère patrimonial grâce à la nature intériorisée du programme. « Un rideau de verre tendu devant le fantôme d’une ruine. » C’est en ces termes que Bruno Decaris décrit l’intervention la plus spectaculaire de la rénovation-extension de l’école de musique Maurice-Duruflé. L’école, qui s’étend sur 2 000 m2, abrite une partothèque, 24 studios de répétition et deux grandes salles d’orchestre. La nuit tombée, la façade vitrée métallisée, suspendue à une poutre-caisson de 0,90 m de hauteur, laisse transparaître l’auditorium nimbé de lumière et son plafond ondulant en acier Inox poli miroir.

Voir aussi: